menu top

Caramel au beurre salé à tartiner

Je suis dans ma grande phase « pâte à tartiner ». Après celle aux Oursons à la guimauve, celle aux spéculos et celle aux marshmallows, voici celle au caramel au beurre salé.

IMGP9544

Pour 3 pots moyens

  • 300 g de sucre semoule
  • 240 g de beurre
  • 4 g de sel fin
  • 20 cl de crème liquide entière (30 %)

Chauffez la crème dans une casserole. Ôtez du feu à ébullition.

Mettez le sucre dans un casserole (pas besoin d’eau contrairement à ce qu’on lit partout : l’eau doit de toute façon s’évaporer avant que le caramel commence à se former, donc on gagne du temps !) et chauffez-le sur feu moyen jusqu’à obtention d’un caramel. Ôtez du feu et ajoutez le beurre coupé en dés, petit peu par petit peu, en fouettant vivement après chaque ajout. Surtout, ne mettez pas tout le beurre d’un coup : il refroidirait le sucre trop vite et celui-ci cristalliserait. Incorporez enfin la crème en filet, en fouettant, puis le sel.

IMGP9545

Continuez à fouettez jusqu’à ce que la préparation soit lisse et homogène. Il est possible (même très probable) qu’il reste du sucre cristallisé dans la casserole. Passez donc le caramel à travers un fin tamis avant de le mettre en pot. Fermez hermétiquement, laissez refroidir et conservez au réfrigérateur.

Le résultat ? Un caramel très onctueux, pas trop épais même à la sortie du réfrigérateur, génial sur du pain fraîchement toasté ou sur une coupe de glace à la vanille ou au chocolat (plus quelques morceaux de cookies écrasés et alors là, je ne vous raconte même pas !)

Dernier petit conseil pour le sel : j’utilise des petits sachets qu’on trouve dans les saladeries. Ils sont dosés à 1 g en général, c’est super pratique pour ne pas avoir à sortir une balance et peser 1 g de sel. Mais n’hésitez pas à doser ce dernier comme vous voulez. Et surtout, ne prenez pas de fleur de sel qui resterait en petits grains. Enfin, sauf si vous aimez !

 IMGP9542

Miam !

pâte à tartiner anne

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire