menu top

Comment cuisiner à l’aloe vera ?

Vous aimez manger (et boire) des choses insolites ? Ou, prenons le problème d'un autre côté, vous souffrez de petits troubles digestifs comme des ballonnements et autres reflux ? Adoptez l'aloe vera. Excellent compagnon pour la maison, l'aloe n'aboit pas, ne fait aucune saleté, il est discret (pas d'odeur) et ne réclame pas à sortir… Bref, le co-locataire de rêve. En plus, il prend soin de votre estomac et surtout de votre intestin comme nul autre. Et si on le décrit ici comme une vraie « personnalité », c'est parce que l'un de nos amis en est fou, au point de donner un prénom à chacun de ses plants. Il les bichonne, les époussette, les cajole et… paf ! Les ampute régulièrement pour confectionner des sauces étonnamment digestes, des boissons rigolotes, des petits desserts très très magiques. Vous aussi vous avez un aloe vera à la maison et vous n'y aviez jamais pensé ? Réparons tout de suite cette lacune. Observez bien votre plante ; si elle a un aspect frippé, « vieux », avec des feuilles plutôt plates, laissez tomber et filez en acheter une autre.

1 : Achetez un joli plant d'aloe (= aloès = aloe vera)

2 : Prélevez une belle feuille bien dodue, rincez-la et hop, sur la planche à découper. Tranchez un tronçon.

3 :  Oh, c'est beau !

4 : Admirez la transparence. On en mangerait ! (attention justement à ne pas récupérer de jus plus jaune, le latex, très très irritant).

5 : Retirez la peau verte, dure. Vous obtenez un cube parfaitement transparent, que vous pouvez mixer avec n'importe quoi et avaler les yeux fermés. Dans des sauces salées, des coulis de fruits, froid, chaud… tout lui va.

Amusez-vous bien !

Les commentaires sont fermés.