menu top

Comment réparer sa machine Nespresso ?

Elle fonctionnait bien et patatras, je propose un café à quelqu’un de passage chez moi, et là, le drame : le café s’écoule dans le bac de collecte des capsules usagées. Qu’arrive-t-il à ma Nespresso ? Je recommence avec une nouvelle capsule (j’avais sans doute mal fait quelque chose) : idem. Troisième, pour vérifier : tout pareil. J’appelle le service clients, qui me demande si j’ai procédé à un détartrage (oui). On me propose alors un forfait à 39,90 E pour venir récupérer ma machine, la réparer et me la rapporter. Puis le conseiller enchaîne sur les offres promotionnelles du moment pour me proposer de racheter tout simplement un nouvel appareil. La mienne a 3 ans, ce qui me semble un peu « jeune » pour passer à la case poubelle. Et si les capsules n’ont rien de très écologique, autant en plus ne pas jeter le tout. Bref, ce système digne d’Apple m’agaçant légèrement, je décide, poubelle pour poubelle, d’ouvrir la bête. C’est finalement très facile. La preuve en images, s’il vous arrive la même mésaventure.

img_0952

On commence par enlever les deux vis sous la machine qui permettent de déclipser le capot. (Prévoir d’acheter un tournevis Torx, puisque la marque fait appel à des vis pas si courantes. Si on était de mauvaise fois, on pourrait presque penser que c’est fait exprès pour décourager l’utilisateur !)

img_0955

On enlève ensuite la partie supérieure de la machine, pour accéder à la buse (qui était cassée chez moi, et qui est responsable de ce type de fuite).

img_0954

Pour cela, on repère simplement les clips qui maintiennent la partie supérieure et on les décolle délicatement à l’aide d’un tournevis (plat, cette fois).

img_0953

On accède à la buse cassée… Forcément que le café ne coule pas là où il faut !

img_0957

Autant en profiter pour nettoyer l’intérieur de la machine auquel on n’a jamais accès… Avec un papier absorbant humide et une brosse à dent, ça va tout seul !

Ensuite, j’ai commandé sur Internet la pièce de rechange. Il faut simplement bien faire attention au modèle de sa machine (à trouver sur l’étiquette sous l’appareil). Je suis allée sur ce site.

img_0961

La buse toute neuve, 5 euros. Auxquels on rajoute 5 euros de frais de port. Avec le tournevis (5 euros environ aussi), le coût de la réparation s’élève à 15 euros.

Il suffit ensuite de reclipser la buse, puis la partie supérieure de la machine, et le capot. Dans mon cas (où la mise en route de la machine se fait en faisant glisser ou en repoussant une languette qui vient refermer l’espace capsule), j’ai fait attention à ne pas déplacer cette languette pendant les opérations. Le tour est joué (le plus long étant finalement d’attendre la livraison de la buse !)

 

, , ,

Les commentaires sont fermés.