menu top

Coup de coeur : les Belles Envies. Avis de tuerie aux diabétiques et à tous les gourmands qui limitent le sucre !

Alixe Bornon, fondatrice des Belles Envies et le génial Louis Taine, pâtissier-chocolatier.

Voilà des années que je me demande comment je peux être à la fois bec sucré (difficile pour moi de terminer un repas sans une petite note sucrée, ne serait-ce qu’une framboise ou un carré de chocolat), et si peu intéressée par les pâtisseries d’une manière générale. J’ai pourtant goûté les « plus grands », de Pierre Hermé à Christophe Adam, traîné à la Pâtisserie des rêves, chez Ladurée, Dupont, Lenôtre, La Maison du chocolat, avalé des choux, des tropéziennes, des éclairs, des religieuses, des tartes… sans extase.


La réponse, je l’ai eue aujourd’hui en découvrant avec une réelle émotion les gâteaux chez les Belles Envies : tout ce que j’avais goûté avant était trop sucré, tout simplement. Pourtant, j’avais aussi essayé des pâtisseries dites « sans sucre », qui globalement remplacent ce dernier par du maltitol ou autres polyols, des « faux sucres » possédant certes un IG* bas mais en même temps, peu digestes puisque les polyols sont les fodmaps les plus « ballonnant » qui soient.

Aujourd’hui, donc, révélation : la question n’était finalement pas de remplacer un sucre (en l’occurrence le saccharose, ou sucre blanc) par son équivalent sucrant mais moins calorique et à l’IG moins bas. La question était d’obtenir des gâteaux TRES bons tout en ne mettant tout simplement PAS de sucre ni d’édulcorant quelconque, sauf un peu de sucre de coco, 100% naturel, à l’IG hyper bas. Résultat, des saveurs authentiques, de la vanille au chocolat en passant par les fruits exotiques ou les framboises, la noix de coco, la cacahuète (incroyable, cette pâtisserie à la cacahuète !). Alors un immense merci à Alixe Bornon, diabétique de type 1 depuis l’âge de 13 ans (elle en a 28 aujourd’hui), qui a tout lâché pour se lancer dans une école de pâtisserie afin de créer ses pâtisseries à « IG contrôlé ». Pour cette aventure très prometteuse, elle a su s’entourer d’un jeune pâtissier tout aussi génial, Louis Taine, à qui je dois mes enthousiasmes gustatifs du jour.

Donc, résumons-nous : aux Belles envies, vous trouverez :

  • Exclusivement des pâtisseries à IG bas, c’est à dire entre 15 et 20 – les pâtisseries « classiques » ont un IG en moyenne 4 fois plus élevé et sont par conséquent interdites aux diabétiques ou imposent qu’ils se fassent une piqure d’insuline. Or comme le dit Alixe « pour un diabétique, le nirvana c’est de pouvoir manger une bonne pâtisserie sans avoir besoin de se piquer après », un résumé brut mais réaliste. 
  • Des pâtisseries infiniment moins sucrées et caloriques que n’importe où ailleurs. Et infiniment meilleures, et magnifiques : j’insiste sur ce point. Vous ne rougirez pas d’apporter vos gâteaux pour le déjeuner familial dominical, car ceux ci jouent dans la cour des grands. Raison pour laquelle elles sont aussi recommandées si vous faites attention à votre ligne – entendons-nous, cela reste des pâtisseries et il n’est pas question d’en consommer en mode illimité, mais là, vous vous ferez vraiment très plaisir sans culpabiliser !
  • Zéro édulcorant, aspartam, polyol, stévia ou autre dans l’histoire : juste un peu de sucre de coco, mais avant tout des ingrédients de super qualité : citron, chocolat, noisettes, yuzu… La tarte au citron est top. On digère bien, c’est simple, clair, léger, en même temps très travaillé, mais sans complexité excessive : on sait ce qu’on a en bouche.
  • Des recettes « de base »surprenantes (pâte à choux, à tarte…) , avec des mélanges de farines  super secrets 😉  lupin, riz… ce qui permet de proposer 2 superbes gâteaux sans gluten, dont l’incroyable finger au chocolat. Il y en a donc pour tous les goûts !
  • Devant chaque pâtisserie, l’IG est indiqué, comme ça pas de (mauvaise) surprise.

A partir d’aujourd’hui, voilà, c’est officiel, j’aime la pâtisserie.

Si comme moi vous êtes gourmand mais que vous en avez marre du « trop sucré » classique, allez faire un tour sur le site internet des Belles Envies et rendez-leur visite de toute urgence dans l’une de leurs deux boutiques à Paris : 3 rue Monge (5ème), 17 rue Poncelet (17ème).

L’équipe de choc de la rue Poncelet (Paris 17ème). Une petite ressemblance entre le jeune homme de gauche et Alixe, au milieu, non ? Je vous laisse deviner pourquoi 😉

*Index glycémique (IG). L’outil de choix pour une alimentation adaptée à toutes les personnes diabétiques, de type 1 comme de type 2… mais que nous devrions en réalité tous adopter car seule une maîtrise de l’IG permet de rester en bonne santé et de mincir. Pour tout connaître sur l’index glycémique, nous vous recommandons les livres du Dr Pierre Nys, diabétologue et spécialiste du sujet, comme Ma bible IG ou Le grand livre de l’alimentation IG antidiabète

Les commentaires sont fermés.