menu top

Déjeuner hors de la maison sans manger n’importe quoi, c’est facile, amusant, pas cher et délicieux

12/10/IMGP5509-300×225.jpg » alt= » » width= »300″ height= »225″ /> Bento box, lunch box, boîte à déjeuner… Appelez-la comme vous voulez, mais mettez votre repas dedans !

Pour de nombreux salariés, c’est l’éternelle question : comment bien manger à midi ? Quand on travaille et qu’il n’y a pas de cantine (ou alors que celle-ci n’est pas à votre goût…), l’affaire devient vite un casse-tête, et au quotidien en plus. Soit il faut dépenser une fortune au restaurant chaque jour, et en plus on n’en a pas vraiment envie; soit on a la chance d’avoir une grande surface sympa qui propose des salades et autres déjeuner bien sous tous rapports (ça existe, si si); soit c’est n’importe quoi. J’ai connu une jeune femme qui mangeait quasiment chaque midi 1 sachet de chips allégées (?) et un coca light. Et dans la journée, pour tromper sa faim, elle <> buvait 1 litre de jus d’orange « avec pulpe pour les fibres ».

Donc, en essayant de combiner les paramètres « budget », « proximité du lieu de travail » et « temps minimum pour déjeuner », il est facile de plonger dans le « n’importe quoi ». et là, c’est évidemment un problème. Gustatif d’abord, de santé ensuite, de silhouette enfin. Et puis 1 repas « n’importe quoi », ça va. Mais 5 par semaine, ça ne va plus du tout. Sans parler des allergiques et autres intolérants, au gluten par exemple, qui doivent savoir très exactement ce qu’ils avalent, ce qui est impossible sauf à avoir préparé soi-même son repas.

On peut en mettre des choses dans un bento et deux petites Thermos !

Pour de nombreuses personnes, la seule solution est donc d’apporter son repas de la maison. C’est d’ailleurs ce que font aujourd’hui 30% des salariés, soit 1 personne sur 3 ! Et si, avant, cette option évoquait surtout les gamelles et autres boîtes en plastique pas très glamour, il en va tout autrement aujourd’hui. Plusieurs livres en apportent la preuve. Je vous proposais déjà depuis quelques temps le livre Bento Minceur : rien à voir avec des menus asiatiques allégé, il s’agit plutôt de se dire qu’on peut manger plein de bonnes choses sans craindre pour sa ligne. A condition de bien maîtriser ce qu’on met dans sa lunch box (ou son bento) !

Terroir Parisien, le restaurant de Y. Alléno.

Ces jours-ci, un autre livre sur ce thème – qui n’a rien à voir ni avec moi ni avec les éditions Leduc.S, comme quoi on peut aussi parler d’autres livres sur ce blog ! – nous a séduit. Il s’appelle Bien déjeuner dans ma boîte et allie la praticité d’un déjeuner dans une boîte et la gastronomie. D’autant qu’ici, les recettes (archi simples) ont été concoctées par le chef Yannick Alléno pour lequel « il est temps de faire entrer la diététique dans nos assiettes, y compris dans les tables étoilées. ça n’empêche pas la gourmandise. Moins de sel, bien utiliser les sels minéraux des légumes, etc. Et, à la maison ou en dej repas, sortir des éternels spaghetti bolo trop cuits. Cela participerait énormément à l’équilibre alimentaire  » Dans son restaurant, il nous régale de recettes simples que n’importe qui peut préparer à la maison. Lisez le menu ! Alors ?

Yannick Alléno en pleine préparation d’une boîte déjeuner (bento).

Crème de petit pois au basilic et jambon blanc. C’est bon, réconfortant, copieux, peu salé (contrairement aux soupes express du commerce qu’on peut parfois être tenté d’acheter), ça « cale »… et ça se réchauffe dans n’importe quel micro-ondes (ou ça se mange froid).

Boeuf carotte minute… Excellent et extra rapide en effet, car le boeuf est coupé en très fines lamelles et les carottes sont râpées. Des carottes râpées cuites et chaudes, quelle merveilleuse idée !

Une soupe de fruits, le dessert simplement parfait, qui réjouit les papilles, l’oeil et le corps. Rien que du bon, et là encore en grande quantité. Aucune impression de « régime », personne n’est affamé !

Et pour compléter le tout, n’oubliez pas qu’on peut aussi emporter à boire. Dans une jolie Thermos par exemple. Du thé pour les fans, mais aussi de la citronnade maison (jus de citron + eau pétillante ou non), une infusion aux propriétés santé (anti-jambes lourdes, anti-calculs biliaires ou autres) ou du jus de bissap, ou encore copiez les fabuleux cocktails aux élixirs floraux de cet hôtel parisien (garantis sans alcool !). Bref : ne partez pas de la maison sans vos doudous culinaires. C’est la façon la plus saine, la plus maline et la moins chère de se régaler au quotidien, de varier ses menus à l’infini et de se gorger de vitamines, minéraux, antioxydants et précieux composés santé.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire