menu top

Depuis la chambre de Marcel Proust (il aurait adoré notre recette de madeleine !)

Les madeleines les plus célèbres sont sans aucun doute celles de Marcel Proust. Nostalgie, nostalgie… Le week-end dernier, nous avons eu la chance de profiter de la chambre qu’il occupait jadis, au Grand Hotel de Cabourg. C’était par un « petit temps » normand, comme on dit, dont l’étoffe de gris, d’iode, de marées, de lumière et de bruine constitue l’alchimie parfaite pour une inspiration littéraire.

La suite, on la connaît : des madeleines tellement légendaires qu’on vient à Cabourg pour les goûter depuis Tokyo, Londres, Hanoï ou Sydney.

Voici notre recette de madeleine de Proust à nous, tirée de Pâtisseries inratables. Miam !

*****************************************************************************************************

MADELEINES
Pour 12 madeleines environ
Préparation : 15 minutes
Réfrigération : 2 heures
Cuisson : 10 minutes

Ingrédients : 150 g de farine ; 3 œufs ; 130 g de sucre ; 20 g de miel ; 125 g de beurre ; ½ sachet de levure chimique ; ¼ de c. à c. de sel.

 Faites fondre le beurre sur feu très doux. Battez les œufs avec le sucre, le sel et le miel jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine et la levure, puis le beurre fondu.
 Placez 2 heures au réfrigérateur.
 Préchauffez le four à 240 °C (th. 8). Remplissez aux trois quarts les alvéoles d’un moule à madeleines beurré. Faites cuire 6 minutes puis baissez le thermostat à 200 °C (th. 6-7) et poursuivez la cuisson 4 minutes.
 Sortez les madeleines du four quand elles sont dorées et bossues. Démoulez et laissez refroidir sur une grille.
Inratable !
Ne zappez pas l’étape du réfrigérateur : c’est la différence de température qui permet d’obtenir la jolie bosse des madeleines.

************************************************************************************************************

Pour en savoir plus sur Marcel Proust, faites un tour sur le site de la Société des Amis de Marcel Proust, en cliquant ici. Ou relisez A la recherche du temps perdu, ce monument de littérature, en commençant bien entendu par Du côté de chez Swann, le tout premier tome. On vous souffle la première phrase, « Longtemps, je me suis couché de bonne heure… »

Les commentaires sont fermés.