menu top

Des poivres d’exception et d’autres épices pour la fête des mamans (ou des papas !)

Coffret de poivres d'exception et de sel étonnants. Et autres "bricoles" épicées !

Coffret de poivres d’exception et de sel étonnants. Et autres « bricoles » épicées !

Demain, c’est la fête des mères. Des mamans, il faudrait dire. De toutes les mamans, chéries bien sûr. La mienne apprécie beaucoup les épices en général, les poivres en particulier. Aussi, j’ai été fouiner à droite à gauche pour lui dénicher des produits qui, j’espère, lui plairont. Si je vous parle de mon coffret épicé, c’est pour vous donner des idées : les fleurs, les chocolats et les colliers de nouilles, c’est super. Mais pensez aussi à ces petits « + » que l’on peut utiliser en cuisine pendant de longues semaines, voire des mois, et qui font plaisir à tous les coups. Qui font voyager, qui font discuter, aussi, « il vient d’où ce poivre ? Un faux poivre ? C’est quoi un faux poivre ? », etc.

Dans mon coffret sur-mesure, j’ai glissé :

Des poivres* : 

– Un poivre noir Voastiperifery. Originaire de Madagascar, il est boisé avec des notes de fruits, d’agrumes et de fleurs. Recommandé avec l’agneau, le porc, les préparations à base de fruit, de chocolat, de lait de coco.

– Un poivre cubèbe. Poivre rare de l’île de Java (Indonésie), le cubèbe possède d’étonnantes saveurs citronnées et mentholées, vraiment persistantes. Il est frais comme un bonbon à la menthe ! Recommandé avec les poissons, certaine viandes (agneau, foie gras, pigeon), les légumes et certains fruits (agrumes, fraises, abricots).

– Un poivre Timut. Le cousin du poivre de Sichuan, mais il pousse ailleurs, en l’occurence au Népal. C’est donc un « faux poivre », petite baie appelée savamment Zanthoxylum armatum, et peut-être le plus surprenant de tous les poivres, l’un des plus rares, aussi. Il possède un très fort arôme de citron voire de pamplemousse, c’est spectaculaire. Recommandé avec les poissons, viandes et légumes, crustacés et volailles, ainsi qu’aux desserts à base de chocolat noir. Au top avec le homard et la langoustine, les jours de fête !

* Sources informations: « Poivres d’exception », atelier Turenne. Et Thiercelin

Et aussi :

* Du sel O vin. Comme son nom l’indique, c’est du sel parfumé au vin. Fortement parfumé, même. A mettre en un tour de moulin sur une viande blanche après cuisson, pour la décoration. J’avoue : je le trouve aussi sublime sur une… tartine de pain beurré.

* Du sel noir d’Hawaï. La aussi, c’est pour la déco : trop chic dans un oeuf coque.

* Une moutarde à l’absinthe. Etonnante à souhait et originale en bouche.

* Du sucre à la vanille.

* Un thé de la Pagode dit « des Neiges Eternelles » à la cardamome, clou de girofle, cannelle et gingembre.

Vous ne savez comment utiliser les épices ? Jetez un oeil à ce petit livre magique ! 

Observez bien : ces trois poivres n'ont rien à voir ! Forme, couleur, saveur, tout est différent. Ne dites plus jamais "je veux du poivre !". Lequel ? Pour faire quoi ?

Observez bien : ces trois poivres n’ont rien à voir ! Forme, couleur, saveur, tout est différent. Ne dites plus jamais « je veux du poivre ! ». Lequel ? Pour faire quoi ?

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire