menu top

Expo Dali : camembert et oursins

Le Centre Pompidou (Beaubourg pour les intimes), accueille en ce moment une splendide exposition Dali. Cet artiste fantasque et surprenant a ses « codes » bien à lui, que l’on retrouve dans nombre de ses toiles (l’eau, une béquille, des fourmis)… chaque symbole « dalien » représentant qui le temps qui passe, qui la faiblesse, qui la mort. Certes,

moyen joyeux…

Mais saviez-vous que les célebrissimes Montre molles du peintre ont été inspirées par un… camembert coulant à la chaleur de Cadaquès, un jour où il était resté seul à la maison, en proie à une migraine, tandis que ses amis se rendaient au cinéma ? Et saviez-vous que Dali avalait des dizaines d’oursins chaque semaine car il estimait que leur squelette exogène (ils sont durs dehors et mous dedans) était exactement le contraire du nôtre : notre enveloppe extérieure est molle, notre squelette dur est bien enfoui dessous ? Et que de ce fait les humains étaient plus sensibles aux coups (Dali pensait par là aux coups psychologiques) que… les oursins, nettement mieux protégés ?

Tout un monde… Jusqu’au 25 mars 2013 à Paris.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire