menu top

La Parisienne 2018 : on y était !

Une Parisienne réussie ? Avant tout… des copines !

La Parisienne, c’est un peu le rituel sportif de la rentrée. Que l’on prenne ou pas le départ de cette course désormais légendaire, plus moyen, le jour d’après, de faire mine d’être encore en vacances côté running. Cette année, 25 000 filles, femmes, mamans, grands-mères, petites-filles, copines, collègues, cousines, sœurs… ont foulé les 6,7 km de carte postale que leur réservait le parcours. La complète : la Tour Eiffel, le Champ-de-Mars et le Trocadéro comme décor de départ, les quais de Seine rive droite/rive gauche, les Invalides, le bas des Champs Elysées… Difficile de faire plus sublime.

Cette année, tout était réuni : un ciel incroyablement bleu, une météo de folie, des coureuses surmotivées, de très belles animations les jours précédents la course (notamment méga cours de yoga dans les jardins du Champ de Mars le samedi matin), une tonne de bonne humeur, une très belle médaille et une ambiance so New-York, thème de cette 22ème édition…

 

Le départ a eu lieu vers 9h30 – un peu de retard à l’allumage, qui s’est répercuté sur tous les sas derrière – et a été donné par Roxana Maracineanu, nouvelle ministre des Sports. Rappel : La Parisienne est quand même la plus grande épreuve féminine d’Europe, respect ! C’est aussi une master épreuve de course à pied en France, juste derrière le marathon de Paris. Re-respect !

Pour en savoir plus sur La Parisienne – résultats, chrono, photos, vidéos, télécharger votre diplôme…, cliquez ici !

 

Les commentaires sont fermés.