menu top

Le foodle : le livre/site de cuisine 3.0

 Le foodle est un concept nouveau dont l’ambition est de devenir dans un premier temps « le plus grand classeur de recettes de cuisine du monde » et se veut « l’outil de demain pour transmettre et partager ses recettes ». Comment ça marche ?

1. On s’inscrit sur le site Le foodle. C’est gratuit.

2. On collecte des recettes sur internet, soit sur le site Foodle lui-même, soit sur n’importe quel site de cuisine – Marmiton, Cuisine AZ, 750 grammes… ou n’importe quel blog. Et/ou on saisit les recettes que l’on aime et qui traînent jusqu’à présent dans un vieux cahier tout taché (que l’on gardera toute sa vie quand même parce qu’on l’aime fort). Bientôt, on pourra même scanner les vieilles recettes de tarte aux pommes et de quiche de mamie, écrites à la main de sa belle écriture toute penchée. C’est gratuit.

3. On les classe selon ses préférences, ses critères – ex : « tous mes trucs au chocolat », « risottos », « recettes que déteste belle-maman », « que du poulet », « les super protéinées »… C’est gratuit.

4. On se les garde pour soi ou on les partage, soit avec ses proches dans la vraie vie, soit avec les personnes qui nous « suivent » sur Le foodle, soit avec le monde entier. C’est gratuit.

5. On achète une espèce de tablette numérique, qui n’en est pas une au sens classique du terme puisqu’on ne peut s’en servir pour aller sur internet ou envoyer un mail, par exemple. Elle trônera dans la cuisine et sera synchronisée avec notre compte sur Foodle. On y retrouvera donc toutes les recettes que l’on a sélectionnées et qui figurent sur notre compte Foodle. On pourra y ajouter directement, via l’écran tactile, des remarques, par exemple « j’ai mis moitié moins de sucre que recommandé ». Ces commentaires, idem : on se les garde pour soi ou on les partage, comme on veut.

On s’en sert exactement comme d’un livre de cuisine, sauf qu’il pourrait contenir des millions et des millions de recettes, toutes gratuites. Et que son écran tactile offre aussi de nombreux services comme des équivalences de poids, des propositions pour changer un ingrédient par un autre, etc bien utiles lorsqu’on a les mains dans le cul de poule et qu’il n’est pas question d’aller traîner sur l’ordinateur dans cet état pour chercher combien de cl font 100 ml.

Cette tablette, on peut la manipuler avec des doigts horriblement gras, collants ou farineux (comme sur la photo ci-dessous, sur la table où l’on prépare des accras de cabillaud). Ce drôle d’objet est conçu pour résister aux chocs (on peut la laisser tomber sur la table, ou pire, pas de problème), les projections, les graisses, bref : du super costaud. C’est 200 €.

Les plus « geeks » d’entre vous savent qu’il existe déjà une tablette numérique de cuisine, QOOQ, fonctionnant un peu différemment mais l’idée est là. Pour info, la tablette QOOQ coûte 349 € et… il faut encore payer 99 € par an pour accéder aux recettes.

 

L’ensemble du système « site foodle + tablette foodle » est encore en « rôdage », tout devrait être 100% opérationnel au printemps 2013. Mais rien n’empêche de créer d’ores et déjà son compte sur foodle et d’accéder aux milliers de recettes. Et si vous avez la chance de tomber sur une tablette foodle d’ici Noël, de l’acheter (il y en aura quelques unes en vente d’ici la fin de l’année… puis plus rien avant mars/avril 2013) : elles fonctionnent très bien et ne seront en aucun cas obsolètes dans quelques années.

6 réponses à Le foodle : le livre/site de cuisine 3.0

  1. Talonshaustetcacao 28 janvier 2013 à 19 h 26 min #

    Honteux comme procédé … Les recettes sont plagiés au bloggueurs … Du plagiat !! Purement et simplement

  2. ANTI-FOODLE 30 janvier 2013 à 13 h 50 min #

    Scandaleux! Voler les photos et copier/coller les textes de milliers de recettes de nos blogueurs préférés! Seb veut du fric! Concevoir une tablette numérique présentée comme un livre de cuisine mais oups, on a oublié d’y introduire les recettes, bon bah il n’y a qu’à se servir allé hop! Super toutes ses recettes et photos gratos! Alors là on va bien leur mettre en plus une fois que toutes les recettes seront disponibles chez nous et qu’on aura vendu des milliers de tablettes à 199 euros et bah plus besoin d’aller consulter les blogs de cuisine et voilà! Chez Seb on a tout compris!
    Sauvons les blogs, boycotte sur Le Foodle et refus de voir publier nos photos et pomper nos textes!

  3. boljo 1 février 2013 à 1 h 34 min #

    Déjà cette tablette ne m’inspirait pas plus que ça. Elle ne sert à rien, et si en plus il n’y pas de recettes à l’achat c’est carrément prendre le consommateur pour un gogo. En tant que blogueuse culinaire (toute petite), se voir voler des recettes par une grande marque qui veut se faire de l’argent sur le dos des blogueuses, là il faut boycotter le site et la marque !

  4. Ambiances culinaires 2 février 2013 à 9 h 12 min #

    Honteux, voleurs, plagieurs
    le site Le foodle ne fait que piller les blogs et leurs recettes, ne mets pas de lien vers leurs blogs.
    C’est simplement du vol

  5. caroline 3 juin 2013 à 15 h 25 min #

    je cherche un système pour ‘stocker’ numériquement toutes les recettes de mes centaines de magazines culinaires (afin de m’en débarasser) et cette tablette me semble parfaite pour cela. je ne la connaissais pas du tout et je découvre toute la polémique qui l’entoure. je suis partagée… les blogueurs culinaires crient au plagiat car leurs recettes et photos se retrouvent sur le site (sans autorisation préalable je présume). Je suis blogueuse moi même, il m’arrive de citer mes confrères et de mettre leur recette (mais toujours avec un lien vers la dite recette chez eux, rendons à césar ce qui revient à césar…). Donc je peux comprendre le « froissage d’Ego géant » qu’a engendré cette tablette. En revanche, criez à l’arnaque et compagnie, je suis plus que mitigée… l’accès au site est gratuit d’après ce que j’ai pu comprendre donc la plateforme ne vend pas les recettes qui se retrouve sur le site… elle vend une tablette numérique qui semble un outil sympa pr classer ses recettes. que j’ai recopié une recette d’un blog et que je l’ai mise sur mon cahier ou dans ma tablette numérique, je ne vois pas bien la différence dans la mesure ou je ne la revend pas comme étant la mienne…
    par contre, il semblerait que tout se tapage ait eu raison du site non? il m’est impossible de m’inscrire sur le site… 🙁

  6. Au menu 17 août 2013 à 10 h 59 min #

    C’est un super concept!

Laisser un commentaire