menu top

Le wagyu à l’honneur au centre by Georges

Wagyu, ou bœuf de Kobé : cette viande-là me fait saliver. Elle est issue d’un bœuf, nourri au muesli et à la bière ou au vin rouge, élevé sans stress, dans des conditions bien éloignées de celles de ses cousins des filières « conventionnelles ». Le résultat : une viande intégralement persillée, au goût marqué et plus que fondante en bouche. On la mange bleue, voire saignante. Jamais de cuisson à point, ce serait sacrilège.

Ma première pièce de wagyu provenait d’Espagne, et venait de la boucherie Le Couteau d’Argent, d’Yves-Marie Le Bourdonnec, à Asnières. Une petite merveille, comme toutes les viandes du « boucher bohème »…

De passage à Lyon, rendez-vous dans un établissement fraîchement ouvert, en lieu et place du restaurant de Nicolas Le Bec, rue Grolée dans le 2è arrondissement.

A la carte, de la viande rouge sous toutes ses formes, végétariens ou fans de poissons s’abstenir. Côtelettes d’agneau, côtes de cochon, burger « Rossini » (steak de bœuf sous une escalope de foie gras poêlée), mais surtout, surtout, du wagyu (en provenance d’Australie). Les trois options proposées par la carte : le tataki (un pavé de bœuf saisi de chaque côté, détaillé en fines lamelles, marinées dans une sauce vinaigrée et légèrement sucrée), la bavette et l’onglet.

2013-03-23 19.59.13

2013-03-23 20.23.08

2013-03-23 20.27.17

Ce qu’on a aimé (aussi), c’est le côté pédagogique de la carte. Parce que tout le monde ne situe pas du premier coup de fourchette le morceau dont on tire le filet, le merlan, la poire, la bavette ou encore l’aloyau, Georges Blanc a prévu une cartographie détaillée. Anecdotique, mais aussi de quoi discuter un bon moment avec ses voisins de table. « Et toi, l’araignée, tu la verrais où ? »

2013-03-23 20.06.46

En dessert, après avoir hésité longuement entre l’Eclair Paris-Bresse au caramiel au beurre salé, j’ai opté pour le Vacherin monté minute avec ses sorbets orange et passion.

2013-03-23 22.16.33

Le fondant au chocolat était quant à lui servi avec une boule de glace au café Arabica corsée et à peine sucrée, on en aurait volontiers commandé une coupe trois boules.

2013-03-23 22.16.25

En prime, le cadre est moderne et chaleureux, le service adorable, la carte des vins alléchante. Faut-il y aller ? Oui.

Le Centre by Georges
14 rue Grolée
69002 Lyon
www.georgesblanc.com

 

, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire