menu top

Lunettes de soleil pour courir : mes 3 préférées

IMGP8089

Les lunettes de soleil « spéciales sport » sont tout sauf des accessoires. Elles protègent bien sûr les yeux du soleil mais judicieusement choisies, ce sont également de parfaits remparts contre les poussières, les pollens, etc. Personnellement, je ne peux pas courir sans, surtout en ce moment où les pollens s’en donnent à coeur joie et rattrapent leur « retard » pour cause de printemps volé.

Je porte habituellement des lunettes de vue, et j’en ai des solaires, également faites pour ma vue. Cependant, elles ne sont pas adaptées à la pratique sportive, et je vous déconseille d’utiliser les vôtres pour courir ou pédaler. Très vite, vous verrez qu’elles sont gênantes, lourdes, qu’elles glissent et surtout, qu’elles se couvrent vite de buée à mesure que l’effort se fait plus intense. Au total, il est presque dangereux (et en tout cas peu agréable) de faire du sport avec des lunettes « normales ». C’est un peu comme si vous décidiez d’aller faire de la plongée sous-marine avec vos lunettes de ville. Bof.

Ma propre paire est celle du milieu, judicieusement conseillée par un opticien lui-même coureur. On m’a prêté les deux autres pour quelques jours (= quelques courses !), des Giro (en haut) et des Red Bull Racing. Verdict : toutes sont utiles, intéressantes. Je ne peux que vous encourager à essayer les vôtres en vrai, en boutique, sans les acheter sur internet. En effet, tout dépend de la forme de votre visage, de votre nez, etc. En plus, je vis à Paris donc une catégorie 3 est suffisante (surtout en ce moment !) mais si vous courez en montagne ou près de l’eau, il vous faut quelque chose de plus costaud que moi (catégorie 4).

IMGP8088

Ce qui compte pour bien choisir vos lunettes :

– Ce n’est PAS la marque qui compte, c’est le CONFORT !

– Elles doivent être légères, vous ne devez pas les sentir. Vous devez même les oublier complètement dès les premières secondes.

– Elles ne doivent pas trop serrer derrières les oreilles.

– Au niveau du nez, le matériau doit être antidérapant.

– Elles doivent couvrir au maximum l’arrondi de votre visage, empêchant les poussières de tout type de venir se coller à vos chers petits yeux.

– La couleur du verre n’est pas seulement esthétique. Par exemple, le gris est celle qui dénature le moins : vous verrez les obstacles exactement tels qu’ils sont (je vous recommande cette teinte). Le jaune est adapté si vous courez ou pédalez par temps brumeux (pas mal aussi en fonction des régions).

Comptez minimum une centaine d’euros pour une paire de bonne qualité.

IMGP8092

Les Red Bull – On peut changer de couleurs de verres sur ce modèle. Super léger, super agréable.

MES lunettes. Parfaites en plein soleil, un peu foncées par temps couvert.

Les Fusion – MES lunettes. Parfaites en plein soleil, un peu foncées par temps couvert.

Un peu lourdes mais super couvrantes et "enveloppantes".

Les Giro – Un peu lourdes mais super couvrantes et « enveloppantes ».

 

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire