menu top

Ma cure de jus en 7 jours… et en détails (mode d’emploi)

 

Mon jus vert épinard, concombre, pomme verte et spiruline. Délice !

C’est la folie des jus : jus détox par-ci, jus innocents et parfaits par-là, jus funs et vitaminés ailleurs, impossible de faire un pas en ville sans se heurter à un frigo rempli de petites bouteilles multicolores ou de se trouver face à face avec une affiche publicitaire incitant à boire des jus. Dans le fond, pourquoi pas, se dit-on ? C’est des fruits, parfois des légumes, donc des « bonnes choses pour la santé », ils sont plein de vitamines, de fibres, d’antioxydants : allons-y. Sauf que non. Allons-y pas forcément. En effet, il y a jus et jus, et comme d’habitude, l’habit ne fait pas le moine. Alors il va sans dire que le plus satisfaisant des jus est celui que l’on prépare soi-même à la maison. Mais chaque jour, c’est clairement un budget temps : passer au marché, rincer chaque fruit ou légume, préparer le jus, faire la vaisselle… et ainsi chaque jour si l’on souhaite faire une cure. Inenvisageable pour beaucoup d’entre nous.

Il y a aussi le principe du jus « fruit unique », simplissime surtout si c’est un agrume. Hélas, non seulement lassant mais en plus il n’apporte qu’une palette limitée de nutriments, puisqu’il n’y a qu’un seul fruit ou légume.

Pour obtenir quelques gouttes de citron sans abîmer le fruit. Ensuite, on le range tel quel dans le frigo. Super pratique !

Alors se pose la question d’acheter des jus « tout prêts ». Mais comment choisir dans la jungle des marques, sans se faire avoir ? Il y a des fondamentaux. Si vous cherchez à vous faire vraiment du bien en faisant une cure de jus, 5 éléments doivent absolument être réunis :

  • Les jus doivent être bio. Obligatoire ! A quoi sert une détox si c’est pour se gorger de pesticides ?
  • Les jus doivent être pressés à froid, en extraction lente. C’est la meilleure façon de garantir le maximum de nutriments protecteurs à l’arrivée, dans votre bouche.
  • Ils ne doivent évidemment contenir aucun conservateur mais pour être « safe » (sans microbes délétères), ils doivent êtres stabilisés à haute pression et SANS chauffage (très important !). Sauf si vous les préparez vous-même, auquel cas vous les consommez immédiatement et tout est parfait, inutile de les « stabiliser ».
  • Ils doivent impérativement être faits à partir de fruits et non de purées de fruits ni de jus de fruits… et ça, vous aurez du mal à le savoir, même en scrutant l’étiquette à la loupe.
  • Ils ne doivent pas être 100% fruits car alors ils sont trop sucrés. Un mélange de légumes, fruits et éventuellement un superaliment ou deux (épices, eau de coco, graines de chia…), c’est le top. Pas si facile à trouver dans le commerce, mais très simple à préparer à la maison.

Croyez moi, à chacun de ces points, on perd une floppée de marques, et au final, il n’en reste pas beaucoup ! PAF fait partie de ces heureux élus et c’est pourquoi j’ai décidé de me lancer dans une cure de jus avec leurs produits.

Mon objectif : rester en forme malgré le stress, la fatigue, un emploi du temps de ministre, les jours qui déclinent et l’environnement (pollution, plein de gens malades, grippés, enrhumés…). On verra si ça marche… mais dans tous les cas, cela ne peut pas me faire de mal de remplir mes jauges de vitamines et minéraux, ça c’est sûr ! Or, je n’ai pas le temps en ce moment de me préparer chaque jour des jus frais, donc j’ai cherché qui pouvait les faire à ma place. Chez PAF, donc, ils proposent une cure Immuni’Boost (pour stimuler le système immunitaire), plutôt une bonne idée en ce mois de novembre grisâtre, pluvieux et humide.

Je vais vous expliquer le déroulé de la cure, le but étant de vous inciter à en suivre une vous aussi. Pas forcément la même que celle-ci, et encore une fois, rien ne vous interdit de préparer vous-même vos jus, cela va sans dire. C’est même l’idéal ! Encore faut-il savoir construire sa cure jour après jour, en stimulant tels organes et tels systèmes l’un après l’autre pour qu’au final, ça « marche » vraiment.

 

Le principe : je vais boire 2 bouteilles de 250 ml de jus chaque jour, soit 2 grands verres. Dans chaque bouteille de 250 ml, il y a l’équivalent de 500 g de fruits et légumes. Chaque jus porte un petit nom sympa : harmonie, force, amour, énergie… La cure a été pensée par Boris Jean, naturopathe. Je vous en livre les étapes une à une, libre à vous de construire la vôtre avec vos propres fruits/légumes en respectant la même logique.

JOUR 1 – 1 jus le matin (de préférence avant le petit déjeuner) + 1 jus l’après-midi (de préférence avant le dîner)

Ce qui se passe : on prépare son corps à recevoir les vitamines, antioxydants et autres micronutriments à venir dans les prochains jours. On démarre donc par une journée détoxifiante. Dans ces premières bouteilles, AMOUR – pomme, concombre, épinard, kale, persil et aloé vera offrent leur chlorophylle, de la pectine et autres molécules bonnes pour les intestins. La flore intestinale, mais aussi la muqueuse intestinale, rempart fabuleux de notre organisme. En bouche, c’est doux, à la fois « vert » (légumes) et très peu sucré (pomme). Pour les jours à venir, on garde les mêmes prises horaires des jus.

JOUR 2 – 1 jus le matin + 1 jus l’après-midi

Ce qui se passe : on renforce encore cette barrière intestinale, et on incorpore des éléments anti-inflammatoires grâce au curcuma et au gingembre. Aujourd’hui, le jus est différent le matin et le soir. Celui du matin CONFIANCE : ananas, pomme, gingembre, curcuma. Celui du soir JOIE : carotte, ananas, pomme, orange, gingembre. Ca fait vraiment plaisir ces jus hyper frais, comme pressés il y a 2 minutes. On est loin des boissons sucrailleuses et « passées » malheureusement plutôt classiques.

JOUR 3 – 1 jus le matin + 1 jus l’après-midi

Ce qui se passe : C’est parti pour un dopage antioxydant naturel en barbotant le matin dans un bain FORCE de pomme, de betterave et de citron le matin. Le soir, retour au jus détox AMOUR du premier jour, lui aussi hyper antioxydant (rappelez-vous : kale, épinard…). En bouche, le jus du matin est acidulé, tonifiant, presque « piquant » tout en étant fortement suave (le sucre caractéristique de la betterave). Le soir, plus doux et plus « vert » (chlorophylle).

JOUR 4 – 1 jus le matin + 1 jus l’après-midi

Ce qui se passe : une journée HARMONIE aujourd’hui, avec un mélange pomme, concombre, fenouil, betterave, citron vert. Un jus super alcalinisant, pour retrouve un bon équilibre acido-basique, et vous savez combien ce point nous tient à cœur. Un basique évidemment pour soutenir les défenses immunitaires.

JOUR 5 – 1 jus le matin + 1 jus l’après-midi

Ce qui se passe : ce matin, quelques gorgées de CONFIANCE (on retrouve notre gingembre et notre curcuma antioxydants et anti-inflammatoires du jour 2). Et en fin d’après-midi, un petit nouveau : un smoothie ! Doux comme un agneau, ce smoothie est extrêmement peu sucré et c’est ça la bonne idée. Si vous préparez vos jus chez vous, notamment vos smoothies, celui ci contient beaucoup d’eau de coco, un peu de lait de coco, banane, betterave et framboise

JOUR 6 – 1 jus le matin + 1 jus l’après-midi

Ce qui se passe : aujourd’hui, c’est le méga plein d’antioxydants et de nutriments anti-inflammatoires, on retrouve nos jus FORCE et CONFIANCE déjà croisés les jours précédents. Et donc notre curcuma, notre gingembre, le citron, la betterave, la pomme.

JOUR 7 – 1 jus le matin + 1 jus l’après-midi

Ce qui se passe : dernier jour, dernière surprise avec un deuxième smoothie vraiment hyper étonnant et hyper délicieux : ENERGIE. A base de lait d’amande, de banane, d’épinard et de datte (oui madame), il se boit… comme du petit lait. Une vraie douceur ! Et on termine avec le jus qui a démarré la cure, histoire de boucler la boucle : AMOUR. Parce que l’amour, c’est bien (même si ça fait faire n’importe quoi parfois, mais c’est un autre sujet ;-), et qu’un dernier shot de chlorophylle conclut cette cure détox et super immunitaire.

Bilan une semaine plus tard : je me sens en super forme, j’ai l’impression d’être allégée, de mieux digérer, de mieux dormir… Enfin, à vous de vous faire une idée, en programmant votre propre cure de jus. Et surtout, faites vous plaisir et profitez. C’est le plus important, quand même !

Kiwi, carotte, coco, mais aussi bissap, choucroute, yuzu… yoici quelques uns de mes jus « maison » (ou pour certains, tout prêts) préférés, que j’ai dégustés dans l’année ou en vacances… Un petit air d’été, non ? 😉

 

Les commentaires sont fermés.