menu top

Mes conseils (simples) pour bien acheter ses chaussures de marche

6 paires différentes1

Sauras-tu reconnaître les deux seules paires recommandées pour marcher ? Réponse : celles de gauche, la rouge (Merrel) et la rose (Téva Sphère). Toutes les autres sont faites pour courir !

On vous dit, on vous rabâche, que l’activité physique est INDISPENSABLE pour un bon équilibre, qu’il soit nerveux, physique, musculaire, articulaire, etc. Et pour garder la ligne, cela va de soi. Mais pour ceux qui sont réfractaires à toute transpiration, il reste l’activité reine : la marche. Marcher, tout le monde sait le faire, et normalement, tout le monde aime le faire (ceux qui répondent « non » ont simplement oublié qu’als avaient 2 pieds conçus pour avancer et non pour rester posés sur la table basse du salon). Vous n’imaginez-vous pas à quel point marcher chaque jour, suffisamment longtemps, est bon pour tout un tas de choses.

Je vous raconte ma vie…

Personnellement, je marche au minium 3 heures par jour. Et non, je n’ai pas « que ça à faire », c’est simplement indispensable pour moi, donc je le fais à la place d’autre chose. Grosso modo, n’importe qui peut atteindre exactement le même « score » que moi, si vous regardez bien le découpage :

– Environ 1 h à l’heure du déjeuner;

– 2 heures après le dîner.

Pour moi, marcher c’est l’assurance de me détendre après une journée de boulot, donc de bien dormir, de papoter avec ma meilleure amie (qui marche donc beaucoup aussi), de bien digérer, d’écouter mes podcasts en retard (quand ma meilleure amie n’est pas là), de me dégourdir les jambes; je n’ai jamais mal au dos, ni ces petites douleurs liées aux crispations devant l’ordinateur : je les sens apparaître au fil des heures dans la journée… et disparaître comme par enchantement au fil de mes balades. Seule la pluie (battante), le froid sibérien, la piscine, ou encore un dîner entre amis peut me faire « sauter » une balade. Sinon, ce rendez-vous quotidien est très important pour moi. Nettement plus que la télé !

Sans compter le week-end, environ 6 heures de balade chaque jour. Je vois plus ça comme « prendre l’air » et « se balader » que comme une activité physique : même en restant à la capitale, je traverse Paris de long en large. Mais bref, appelez ça comme vous voulez, le fait est que pour parcourir tous ces kilomètres, il faut évidemment de bonnes chaussures. Et je me demande si ce n’est pas encore plus le cas si vous n’avez pas l’habitude de marcher ET, bien entendu, si vous êtes en surpoids.

Vous vous en fichez (de ma vie) mais c’est pour vous dire que…

Donc, vous imaginez bien que des chaussures de marche, j’en ai testé des dizaines, acheté et jeté très vite tout autant de rage (elles me faisaient mal au bout de quelques heures), pleuré la disparition de certaines autres (tellement géniales), usées jusqu’à la corde. Restent mes préférées et encore valides aujourd’hui, dont je vais vous parler ici. Je n’essaie pas de vous « vendre » quoi que ce soit, comprenez-moi bien : je ne suis pas vendeuse de chaussures, ni de marche ni de course, et je ne vais pas vous embrouiller avec des détails techniques finalement assez peu intéressants. J’essaie juste de vous faire gagner du temps face aux milliers de modèles disponibles; moi j’aurais bien aimé avoir quelques conseils de ce style, « conseils d’amis », plutôt que de dépenser une fortune dans des paires sans intérêt ou de me fourvoyer dans des « premiers prix »… bien trop chers pour ce qu’ils étaient en réalité.

Ma conclusion : côté budget, en-dessous de 50 €, franchement, vous ne trouverez pas de « bonne chaussure », qui dure. Impossible. Comme pour les chaussures de runnning, c’est autour de 60/80 € que j’ai trouvé mes modèles « top ». A mon avis, pas la peine d’aller au-delà, sauf si vous craquez sur un design particulier. A vous de voir !

Ce qui compte c’est ceci :

1) est-ce que je prends du plaisir à marcher avec ces chaussures ?

2) est-ce qu’elles protègent bien mon dos et mes articulations (genoux…) ?

3) est-ce que quand il pleut, mes pieds restent au sec ? Et quand je transpire, ils restent aussi au sec ?

marche pieds

Le reste, c’est du détail, de l’abstrait. Donc, voici mes conseils :

* SI VOUS MARCHEZ PEU (ENTRE 30 MINUTES ET 1 H PAR JOUR) = des MBT

– D’accord, le design est bizarre, mais ce sont des chaussures judicieusement pensées pour ne pas faire souffrir. Certaines personnes qui ont du mal à marcher à cause de douleurs au talon ne jurent plus que par elles, car le poids du corps est déporté vers le milieu du pied et non plus le talon. Et surtout, cerise sur le gâteau, elles font nettement plus travailler les muscles profonds que des chaussures « normales ».

Le + : Elles font « bosser », même si vous marchez peu. Elles amortissent bien et sont parfaites sur le macadam (ville).

Le – : Je ne les conseille pas pour marcher trop longtemps (= + de 1 heure). Elles ne sont pas adaptées sur un terrain naturel (sable, terre…). Il est hors de question de courir avec.

Sinon, des baskets comme celles de la photo tout en haut peuvent éventuellement faire l’affaire. Ce n’est pas très judicieux, car une certaine rigidité de la chaussure est recommandée pour marcher, mais toujours mieux que des ballerines, des escarpins ou des mocassins.

MBT

* SI VOUS MARCHEZ UN PEU/BEAUCOUP, SUR UN SOL UN PEU MEUBLE ET QU’IL FAIT TRES CHAUD = des Merrel

– Ces chaussures ultra, ultra légères – et pour cause, elles ne possèdent quasiment aucune semelle (je me comprends, rien d’amortissant, pour résumer) – sont très particulières. On les enfile comme des chaussettes et on oublie qu’on a des chaussures aux pieds. Hyper souples, elles laissent une sensation de « pieds nus » : on ressent parfaitement les aspérités du sol, c’est agréable… si le sol est agréable !

Le + : Elles sont plus que légères, plus que respirantes et plus que souples : l’idéal pour emporter dans sa valise de vacances, crapahuter ici ou là lors d’excursions, surtout en pays chaud*, en plein cagnard, etc.

Le – : Je ne les conseille pas si vous avez des douleurs articulaires, lombaires, si vous avez besoin d’un soutien pour absorber les chocs, si vous êtes en surpoids, ni si vous marchez longtemps sur un sol dur (macadam).

*Ce sont les seules chaussures de ma petite sélection qui ne sont pas imperméables. Donc, si vous allez dans un pays à moussons, ce n’est peut-être pas la bonne solution !

Merrell

* SI VOUS MARCHEZ LONGTEMPS, EN TERRAIN ACCIDENTE = des chaussures de randonnée, montantes

– Je traîne les miennes depuis facilement 10 ans, achetées dans une petite boutique à la montagne, après avoir dérapé copieusement sur les sentiers avec des chaussures moins adaptées. Je ne m’en séparerai pour rien au monde. Grâce à elles, je n’ai jamais fait un faux pas en haute montagne, jamais eu le pied mouillé même en marchand dans des ruisseaux ou la gadoue, jamais eu le moindre début d’ampoule malgré des rando un peu violentes.

Le + : Elles sont bien ancrées dans le sol, du coup, vous aussi. La semelle, dessous, accroche tous les terrains, en toute circonstance (pluie, neige, gel…) On peut les utiliser comme après-ski. Je les enfile avec plaisir en hiver, à Paris, lorsqu’il fait froid et humide.

Le – : Elles sont lourdes et encombrantes, pas très pratiques à emporter dans un petit sac de week-end !

line 7

* SI VOUS MARCHEZ LONGTEMPS, EN VILLE OU EN TERRAIN PEU ACCIDENTE = des Téva sphère

– Je les ai découvertes récemment et je les ADORE. Elles sont rigides comme il faut, leur espèce de « grosse bulle plate » ( la fameuse « sphère ») sous le pied, au milieu, permet une stabilité exceptionnelle : pour se tordre la cheville, il faut vraiment le faire exprès. Et même alors, je ne sais pas si vous arriverez ! Donc si vous êtes coutumier de ce genre de problème, c’est une bonne chaussure pour vous. En même temps, elle est polyvalente : avec je fais de la trottinette, du vélo, je me balade dans les bois, sur les petits chemins caillouteux…

Le + : Elles sont très légères, bien respirantes (indispensable pour faire les soldes…) et en même temps imperméables en cas de pluie. Ce qui, ces derniers temps, n’est pas du luxe vous me l’accorderez.

Le – : Rien à leur reprocher, vraiment ! Sinon que peut-être leur rigidité les rend géniales, mais peut aussi être « fatigantes » à force (quand je dis « à force », c’est au bout de 7/8 heures de marche, un samedi soir… vous voyez, il reste de la marge).

IMGP7588 IMGP7587 IMGP7589 IMGP7590 IMGP7591 IMGP7592

 

2 réponses à Mes conseils (simples) pour bien acheter ses chaussures de marche

  1. voyance 22 février 2014 à 12 h 14 min #

    Tarot oracle horoscope lion avril 2012

  2. Julien 28 janvier 2016 à 20 h 55 min #

    Bonsoir j’ai lu ton poste sur le chaussures et je voudrai savoir que me conseillerez tu pour marchez environ 1h par jour sur route et chemin bois .
    Les teva sphère m’intéresse mais à quel prix sont elle et où les a tu trouvez .
    Merci

Laisser un commentaire