menu top

Mes oursins en bocal, mode d’emploi

Photo 14-12-2014 13 38 58

Ce week-end, j’ai eu la chance de déjeuner chez Monique, une amie cordon bleu. Elle nous a régalés de l’entrée au dessert, mais j’ai surtout été sous le charme de la première entrée : des œufs brouillés aux oursins. Je raffole d’oursins, aussi autant vous dire que j’ai réclamé immédiatement la recette à Monique. Qui m’a lâché nonchalamment « ce sont des oursins que j’ai pêchés cet été à Ibiza ». J’ai cru qu’elle plaisantait et il a fallu toute sa persuasion et l’appui d’autres convives pour que je consente à y croire : sur les œufs, les oursins semblaient comme pêchés frais du matin, et en bouche, la même chose : incroyablement goûteux, à la fois tendres mais « résistants » aussi, comme un oursin tout juste ouvert. Comment Monique a-t-elle réussi ce tour de force, que chacun peut donc faire (Ibiza ou pas !) !

Photo 14-12-2014 13 37 15Voici ses explications :

1 – Tu te promènes sur la plage d’Ibiza (!), tu profites du soleil, la vie est belle. Tu pêches les oursins, il y en a plein, au bord de l’eau, ils sont juste là tu n’as qu’à tendre la main.

2 – Encore dans l’eau de mer à hauteur de cuisse, sans te stresser (!), tu ouvres tes oursins avec un couteau et tu retires délicatement le corail, que tu rinces directement dans l’eau de mer avant de le poser tout aussi délicatement dans un grand bocal. Tu vas voir, les poissons te font la fête, ils viennent même te mordiller les orteils, les doigts, car en rinçant ta chair d’oursin tu te transformes en distributeur automatique de nourriture fraîche, donc ils adorent; d’autant que pour manger des oursins, pour eux, c’est pas tous les jours fête… ça pique !

3 – Une fois que tu as rempli ton bocal (ou pas), tu rentres sans te brusquer à la maison, tu places tout de suite ton grand bocal au frigo. Tu prends l’apéro et rassemble tes forces parce que là il va falloir bosser.

4 – Tu répartis tes oursins dans des petits bocaux, que tu installes au fond d’une cocotte. Tu les recouvres chacun d’une grosse pierre (pour qu’il ne remontent pas ni ne tremblent pendant la stérilisation), tu recouvres l’ensemble d’eau (surtout pas une goutte d’eau dans les bocaux, malheureuse !) et tu mets à stériliser.  C’est-à-dire que tu fais cuire 15 à 20 minutes, je ne sais plus (Monique, l’apéro ça n’aide pas pour la précision !). Et puis voilà. Tu sors tes bocaux, ils sont stérilisés, tu peux les garder 2 ou 3 ans, ou même plus.

5 – Tu ouvres un petit bocal à chaque fois que tu veux te régaler ou épater tes invités. Une fois ouvert, tu le consommes très vite, si possible dans la journée.

Photo 14-12-2014 14 09 21

Amis lecteurs, ne te fie pas à l’aspect un peu brouillon du bocal. Il est effectivement comme ça dans les coulisses, mais comme tu peux le constater, sur les œufs brouillés, notre oursin retrouve toute sa superbe et sa saveur est absolument irréelle. Franchement, j’ai rarement mangé quelque chose d’aussi bon. Alors tous mes hommages à Monique, et je vais essayer tout de suite (j’hésite juste entre prendre un billet d’avion pour Ibiza, ou acheter déjà prudemment quelques oursins chez le poissonnier pour faire mes essais).

Photo 14-12-2014 14 09 05

Les commentaires sont fermés.