menu top

On a testé Les Jardins d’Epicure

2014-03-23 10.49.55

Situés à une quinzaine de kilomètres de Giverny, célèbre village du peintre Claude Monet, Les Jardins d’Epicure viennent de faire peau neuve sous la direction d’Alex Dupuy, le nouveau propriétaire.

Le restaurant est désormais dirigé par Aymeric Henon, un tout jeune chef passé par le restaurant Les Gourmandins à Senlis, puis au Dolce à Chantilly. Et son « mentor gastronomique » n’est autre qu’Alain Montigny, meilleur ouvrier de France 2004.

2014-03-22 19.28.00

2014-03-22 19.27.25

2014-03-22 19.27.172014-03-22 19.27.322014-03-22 19.27.472014-03-22 19.27.38Au programme, un menu gastronomique et un menu diététique, que nous dégusterons dans la salle du restaurant où se trouve aussi la piscine de l’hôtel. Une configuration rare, qui confère immédiatement au lieu un charme inédit. Et puisque la piscine est traitée au brome, aucune odeur de chlore ne vient perturber la dégustation.

2014-03-22 19.23.582014-03-22 19.24.11Les mises en bouche arrivent : un mini-feuilleté au fromage, un tronçon de sardine crue sur une fine tranche de cake aux olives, et un médaillon de St-Jacques sur une fine tranche de pain toasté.

2014-03-22 19.24.26Puis la pré-entrée : un filet de maquereau sur un lit de pomme verte et un quartier de mangue à la menthe. Ultra-frais !2014-03-22 20.02.50L’entrée du menu diététique joue la carte du végétal, mais rien de triste là dedans : de petits fagots de betteraves rouges et blanches, cuites et enserrées d’un brin de ciboulette, sont disposées sur un lit de sucrines, tranches de betterave crue chioggia, quartiers d’agrume, bâtonnets de pomme et fleurs de bourrache. La vinaigrette est parfumée au cidre. Forcément : il faut dire que la frontière avec la Normandie se trouve à quelques pas à peine : elle se matérialise par l’Epte, la rivière qui traverse le parc de l’Hôtel !

2014-03-22 20.37.28L’entrée gastronomique joue dans une cour parfaitement différente : celle du foie gras, présenté sous forme de lingot, et d’escalopes poêlées aux pommes. Dressage parfait, saveurs exquises.

2014-03-22 20.37.57En plat diététique, un cabillaud vapeur impeccablement cuit, aux pointes d’asperges vertes et sauce à la carotte infusée à la cardamome, surmonté de bâtonnets de mangue. Ah bon, il n’y a pas un atome de crème ? Pourtant, on n’a vraiment pas l’impression d’être face à un plat allégé. 2014-03-22 21.21.15Le plat gastronomique est un filet de bœuf Black Angus aux morilles et aux brisures de truffes, servi avec des pommes de terre « façon os à moelle » : les pommes de terre évidées sont garnies de dés de moelle fondante…

2014-03-22 21.21.27Une entorse au menu diététique : le plateau de fromages. Mais comment venir à la frontière de la Normandie et résister face à un fameux Camembert, ou à l’un des fromages sélectionnés avec soin par l’équipe ? Trou du Cru, chaource, triple crème, fourme d’Ambert, Ste-Maure, cœur de Neufchâtel, Cantal, Salers, Comté… A déguster, en plus, avec un pain croustillant aux fruits secs… 2014-03-22 21.47.06En dessert diététique, une salade de fruits relevée de zestes de citron vert, de menthe, et de petits bâtonnets de gelée à l’orange, réalisés à l’agar-agar, qui fondent dans la bouche. C’est frais, léger, savoureux.

2014-03-22 22.38.40Le dessert gastronomique, le parfait chocolaté, est sublime : sur une base de biscuit, une mousse au chocolat parfaitement dosée en cacao est surmontée d’un disque en chocolat croquant, de fruits frais, d’une quenelle de sorbet cassis et d’un macaron à la framboise. L’harmonie est parfaite, ça fond, ça croque, ça mousse, les papilles en veulent encore.

2014-03-22 22.38.11Dernière entorse au menu diététique, les mignardises servies avec le café : des pâtes de fruits, des guimauves parfumées à l’eau de fleur d’oranger, et des mini congolais.

2014-03-22 22.51.25 Le restaurant ouvert du mardi soir au dimanche midi.

Les Jardins d’Epicure
16 Grande Rue
95710 Bray-et-Lû
01 34 67 75 87
info@lesjardinsdepicure.com

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire