menu top

On a testé Nikita

Premier cabaret russe de Paris, né dans les années 20, ce lieu s’est aujourd’hui transformé en restaurant, bar et lieu événementiel, sous la direction d’Alexandre Gazerian, propriétaire également du Casa Murat dans le 16ème. Outre le cadre cosy à souhait, rien que pour le bar, l’expérience vaut le détour.

Photo Nikita Rouge

Nikita16

 

Sous le shaker de Pauline, la barmaid, naissent des créations complètement osées et inédites, à l’image du « Autour d’un cigare », à base de Dalmore 15 ans d’âge, de liqueur de tabac (si, si), d’expresso et d’aromatic bitter. Les bouches sucrées préfèreront sans doute le « Tiki », à base de Vodka, de purée d’ananas, de Xérès, de caramel au beurre salé et de romarin. Et le Nikita, suave à souhait, mêle Soplica noisette, purée de poire et fève Tonka. Mieux, il est aussi possible de donner vos goûts (« j’aime bien le rhum/ les saveurs de fruits rouges/ les agrumes…) et quelques minutes plus tard, arrive une composition 100 % sur mesure. Dans notre cas, une association de rhum, de jus de clémentine et de sirop de piment d’Espelette, étonnante car les saveurs de chaque ingrédient étaient perceptibles chacune tour à tour.

Nikita19

Nikita18

Côté carte, les plats passent sans hésitation ni fausses notes de la Russie à la France : en entrée, on partage une assiette de zakouskis, composée de saumon fumé et de tarama de chez Petrossian (rien à voir avec la crème rose de grande surface, on s’en doute), de caviar d’aubergine, de pirojskis, de King crabe, et d’un épais blini à l’aneth, ultra moelleux.

AWY_7083

En plat, on s’étonne avec un magret de canard à la vodka cherry, un boeuf Stroganof…

AWY_7087

… un filet de daurade d’Yvan le terrible, un turbot à la Tsarine et quenelle de caviar, ou encore de St Jacques fondantes nappées d’une sauce au yuzu.

AWY_7088

En dessert, on opte pour une île flottante, un champagne ou un café gourmand mêlant les spécialités du chef (verrine de pavlova, tartelette au citron, Paris-Brest, fondant au chocolat),

AWY_7089

ou la « création Nikita », une pavlova aux fruits rouges revisitée.AWY_7084

 

Alors ? Alors la carte des boissons et des plats est top, l’accueil est chaleureux, patient et disponible (dans le 16ème, ce n’est pas forcément si courant), prêt à vous expliquer les plats dans le détails, ou à vous apporter une pomme de terre vapeur supplémentaire. A noter, la présence, les vendredi et samedi soirs, d’un groupe de chanteurs et musiciens tziganes. Pour une soirée dépaysante à souhait !

Nikita
6 rue Faustin Hélie
75116 Paris

01 45 04 74 09
Du mardi au samedi
De 20h00 à 02h00

, , ,

Les commentaires sont fermés.