menu top

On a testé un kobido chez Oliessence

Le kobido, c’est un massage ancestral du visage et des épaules originaire du Japon, incomparable quand il s’agit de tonifier la peau et de procurer une détente intense. Nous l’avons testé chez Oliessence, au coeur du 15ème arrondissement.

Le cabinet Oliessence

C’est Félicie, formée par le maître du kobido himself, le Dr Shogo Mochizuki, qui me reçoit. Le nom de ce soin du visage au protocole unique, issu d’une lignée de maîtres japonais, peut se traduire en japonais par « Voie traditionnelle de la beauté ». Issu de l’Anma, la plus ancienne forme de massage en Chine, il était à l’origine réservé aux gens d’un milieu social élevé. Il vise à combattre spécifiquement le vieillissement du visage, en favorisant l’élimination des toxines, en diminuant les effets du stress sur les rides d’expression, et en luttant contre le relâchement de la peau. La peau est stimulée en profondeur grâce à des mouvements de pétrissage des muscles et des pressions au niveau des méridiens énergétiques.

Pour ce soin, Félicie commence par un léger démaquillage puis utilise une crème 100 % bio pour faciliter les gestes du massage. Elle alterne effleurages très doux (pour permettre la circulation de la lymphe et donc un bon drainage des toxines), pétrissages des muscles de chaque moitié de visage, et mini-tapotements très (très !) rapides, mais doux, pour réveiller la microcirculation, oxygéner la peau et repartir avec un teint tout rose ! Dynamiques mais jamais désagréables, ces gestes activent la production de collagène et d’élastine. Aucune partie du visage n’est oubliée, depuis les maxillaires jusqu’au front en passant par les tempes, le contour des lèvres et des yeux, et les arcades sourcilières. Hyper agréable, elle masse aussi le cou, le décolleté et les épaules, ainsi que le haut du dos. Là, je commence sérieusement à lutter contre le sommeil !

Et alors, le résultat ? A la fin du soin, outre la véritable sensation de détente (le soin dure une heure), j’ai la sensation d’une peau « réchauffée », d’un teint plus homogène aussi, et surtout, d’avoir les yeux moins creusés (coucou les cernes de fatigue et de stress). Et comme le soin se fait avec juste ce qu’il faut de crème et non une huile par exemple, on peut repartir telle quelle, sans avoir la peau luisante ou le cheveu gras. Pour une efficacité sur le long terme, il est bien sûr conseillé de faire plusieurs soins, espacés d’une ou deux semaines, mais ponctuellement, le Ko Bi Do est aussi une chouette façon de se faire du bien et de s’offrir un coup d’éclat en cas de mine chiffonnée.

Félicie propose aussi des massages hawaïen (Lomi-lomi), et sur mesure, complètement adaptés aux envies et besoins de la personne. Pour un kobido, compter 80 euros pour un soin de 50 minutes. Pour les autres soins du corps, entre 65 euros pour 1 h, et 95 pour 90 min.

Félicie Akkitham

Oliessence par Félicie Akkitham 
20 rue du Général Beuret
75015 Paris
Site Internet ici

, , ,

Les commentaires sont fermés.