menu top

Oxytrail : on y était !

Hier matin, c’était l’Oxytrail, une superbe course au parcours varié, très nature et vert (parc de Noisiel), urbain (zones pavillonnaires de Noisiel, Champs-sur-Marne, Torcy), aquatique (bords de Marne), énergétique et sucré (plein de ravitos le long du trajet, dont celui de la célèbre Ferme du Buisson), culturel (abords de l’ancienne chocolaterie Menier)… Nous étions parmi les 4450 coureurs à prendre le départ.

L’Oxytrail est une course super sympa à bien des égards. Une organisation vraiment rôdée et professionnelle, avec une palanquée impressionnante de 560 bénévoles super souriant, motivant et impliqués. Chacun se démène pour que tout se passe pour le mieux, dans la joie et la bonne humeur. Les installations sont confortables, par exemple de nombreux wc (pas d’attente ! ô joie !), des consignes organisées au millimètre (pas d’attente non plus, re-ô joie !). Il y a même un îlot de cabines de douche parfaitement propres, histoire de repartir frais et dispo pour le déjeuner chez belle-maman. Aux ravitos, c’est buffet Club Med : du salé (cacahuètes, biscuits salés…), du sucré, de l’eau (à bulles ou sans !), des fruits frais et secs… les oranges sont délicieux, les bananes parfaitement mûres, les pommes et les cerises au top… un vrai brunch !

Un détail qui a son importance : de l’eau en illimité – on repart des ravitos avec des bouteilles si on veut (ce n’est pas toujours le cas !). Et à chaque arrêt, on peut utiliser une éponge gorgée d’eau pour se rafraichir, se « doucher ». Voilà le genre de petit truc « en + » qui fait apprécier une course par ailleurs assez technique. Merci d’avoir pensé à tout ça !

Ci-dessous, une coureuse en profite avec un évident bonheur ! On jette ensuite les éponges et cadavres de bouteilles plastique dans des zones circonscrites, notamment sur de grandes bâches plastifiées; c’est malin et ça évite d’en retrouver partout ensuite dans les bois.

Autre chose : le vaste espace qui sert de village accueille pas mal d’animations comme un méga stand de massages dispensés par des podologues (là encore, très peu d’attente, bonheur !) ou encore des petites piscines de cryothérapie. J’ai été barboter dans l’une d’elle, c’est franchement incroyable : les jambes plongées 2 mn dans l’eau à 10°C, donc glacée, juste après la course, s’allègent comme par magie. On ressort de ce court bain totalement transformé ! Zéro fatigue, zéro douleur, et par la suite zéro courbature. C’est génial.

Enfin, un joli tee-shirt technique très agréable à porter et bien sûr une médaille de finisher bien méritée. Car il faut le dire, le parcours est bien agréable mais pas si facile que cela : nombreuses montées (et du coup descentes « violentes »), faux-plats, sol traître avec des trous et des zones « à risque », escaliers raides, le trajet oblige à une vigilance constante. Mais ce sont aussi les joies du trail, donc rien à reprocher ni à regretter, au contraire ! Je précise juste ce point pour les débutants en trail qui voudraient s’inscrire au prochain Oxytrail : oui, faites-le, c’est super ! Mais ouvrez bien les yeux avant chaque foulée 🙂

Pour en savoir plus et vous inscrire au prochain Oxytrail, rendez-vous sur leur site en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.