menu top

Pâte à tartiner aux Oursons Cémoi

oursons (14)

Chez nous, on aime bien les défis du genre « et si tu nous préparais un Rubik’s Cube à partir de cubes de gelées à l’agar-agar ? » ou « et pourquoi pas des raviolis, mais alors avec une pâte en konjac
? »

Et bien-sûr, les défis sont toujours relevés (et plus ou moins réussis). Le dernier en date, nettement plus facile : une pâte à tartiner à base d’Oursons Cémoi. J’ai repris une base de recettes du livre « mes petites recettes magiques régressives« , et j’ai préparé cette pâte à tartiner comme une ganache.

Explications :

oursons (2)
oursons (5)

J’ai fait fondre des Oursons dans de la crème liquide (15 pour 25 cl de crème) puis j’ai ajouté 20 g de chocolat au lait râpé (pour le côté onctueux que je n’aurais pas forcément eu avec des Oursons seuls et éviter une pâte trop élastique due à la guimauve). Surtout, le feu doit être très doux : les Oursons mettent du temps à fondre, et il ne faut pas cesser de mélanger.
Une fois que la préparation est bien lisse, il ne reste plus qu’à verser dans des pots (j’en ai obtenu deux) et à laisser refroidir avant de placer au réfrigérateur.

Résultat : une pâte à tartiner super onctueuse et un rien élastique rappelant la guimauve des Oursons, sucrée, et avec une saveur de chocolat au lait bien marquée.

Pour la déguster, on a l’embarras du choix. Personnellement, le Petit-Beurre et les spéculoos ont ma préférence. Elle est très bonne aussi sur une compote de pomme tiède, ou des pommes au four toutes chaudes. Sinon, on peut aussi la déguster… à la cuillère. Pensez alors à la sortir un peu à l’avance du réfrigérateur pour qu’elle retrouve sa souplesse.

oursons (17)

, , ,

2 réponses à Pâte à tartiner aux Oursons Cémoi

  1. Valerie Orsoni 22 juin 2013 à 19 h 33 min #

    miam…..pour les moments de plaisirs, un peu de régression avec des niounious ! merci pour cette recette 🙂

  2. Anne 26 juin 2013 à 11 h 53 min #

    🙂 tout le plaisir est pour nous 😉