menu top

Pesto maison !

 

Un gros pot de basilic touffu et bien vert aperçu chez un fleuriste, une envie subite de pesto… Et voilà ! En plus, le basilic, c’est bon pour la santé. Le connaissez-vous bien ?

Emblème de la cuisine du Sud, à la base du pesto et de la cuisine italienne. Le basilic le plus courant est le « commun », mais il en existe des dizaines de variétés. Certains ont de minuscules feuilles, d’autres de larges feuilles, certains des notes de réglisse, d’autres de citron, de cannelle…

  • Basilic thaï : des feuilles étroites et une odeur poivrée, légèrement anisée. Parfait sur des poissons vapeur, des crevettes sautées ou une salade de crabe.
  • Basilic violet : assez doux, il apporte une note de couleurs aux salades vertes et aux pâtes à la crème. Ou pour préparer des pestos violets, originaux.
  • Basilic citron : ses feuilles vert clair ont un léger parfum de citron. Le compagnon des poissons, particulièrement du saumon vapeur.
  • Basilic à petites feuilles : très poivré, il souligne agréablement les céréales : salades de blé, riz, pâtes…

Mes conseils en plus

Sur les plats chauds, ajoutez-le toujours en fin de cuisson car ses feuilles noircissent au contact de la chaleur. Ciselez-les (au lieu de les mixer), ou mieux encore, déchirez-les à la main : sa saveur sucrée, teintée de girofle, sera mieux préservée. Au fait, si vous avez du basilic dans votre jardin, sachez que les sommités fleuries ne sont pas que jolies, elles se croquent aussi ! Un condiment original ? Des feuilles de basilic confites à l’huile, à utiliser dans des salades ou des pâtes : empilez des feuilles dans un bocal et recouvrez-les d’huile d’olive. Conservez au réfrigérateur et utilisez au fil de vos besoins : quelques feuilles sur des pâtes chaudes, ou dans une salade verte, ou sur un poisson vapeur…

J’ai la main verte !

Le basilic peut se contenter d’un pot sur un rebord de fenêtre. Pour une belle production de feuilles, empêchez-le de monter en « pinçant » les extrémités des tiges dès les fleurs se forment. Barbare, mais essentiel.

Propriétés santé

  • Son estragole, un des composants de son huile essentielle, lutte contre les ballonnements, les crampes abdominales et les troubles digestifs. Il est aussi efficace contre les troubles digestifs d’origine psychologique ou les douleurs des règles.
  • Son huile essentielle est réputée pour chasser les idées noires : diluez-en une goutte dans un peu de miel et délayez dans un verre de tisane.
  • C’est une bonne source de magnésium, de calcium, de fer, de phosphore, de bêta-carotène et de vitamine C.
  • Sédatif, on le conseille en cas de nervosité, d’irritabilité, de troubles du sommeil ou de manque d’énergie. Son huile essentielle agit sur le système nerveux.
  • Il lutte contre les aphtes : mâchez-en quelques feuilles, ou faites-en des gargarismes.
  • Sa teneur en camphre en fait une arme anti-rhume. Il dégage les voies respiratoires et apaise les maux de gorge.
  • Antioxydant, il aiderait à lutter contre les cancers digestifs grâce, notamment, à la présence d’acide rosmarinique.
Mais ceci nous éloigne de notre envie première, un pesto. Vous retrouverez cette recette, et 99 autres, à base d’herbes fraîches, dans Mes petites recettes magiques aux herbes aromatiques.

L’incontournable pesto

Pour 1 ramequin

Préparation : 10 min

Cuisson : 5 min

1 bouquet de basilic ; 50 gde pignons ; 60 gde parmesan ; 1 gousse d’ail ; huile d’olive ; poivre.

  • Rincez le bouquet de basilic, séchez-les en le tamponnant avec un torchon puis détachez les feuilles. Faites dorer les pignons dans une poêle antiadhésive, à sec, sans les laisser noircir.
  • Mettez les feuilles de basilic dans le bol d’un robot avec les pignons, le parmesan, la gousse d’ail pelée et coupée en quatre et un peu de poivre. Mixez en versant progressivement l’huile d’olive en filet (rajoutez-en un peu plus si besoin), jusqu’à obtenir une consistance onctueuse.

L’astuce magique

Ce pesto se sert avec des pâtes évidemment, mais vous pouvez aussi en ajouter une cuillère dans un bol de potage (minestrone ou simple soupe de légumes), ou le proposer à l’apéritif façon tapenade, avec de fines tranches de pain grillées.

, ,

Les commentaires sont fermés.