menu top

Plein de bonnes raisons de faire ses conserves soi-même !

Un petit

<>

pot de confiture maison de goji (dans un mini pot pas du tout Le Parfait, ça marche aussi très bien 😉

1001 bonnes raisons de faire ses conserves

Rien de plus facile que de faire ses propres conserves. « On remplit ses bocaux de fruits, de légumes, de viande, de gâteaux (oui oui, même les madeleines, par exemple), on cuit à 100°C pour éliminer les bactéries à cœur et hop, on ferme. Clac ! On peut ensuite les consommer dans les années qui viennent… même 5 voire 10 ans plus tard, le contenu ne « bouge » pas » affirme Christian Pradel, directeur commercial France des mythiques bocaux Le Parfait. Et si l’on préconise habituellement « 1 an » comme date optimale de consommation, c’est simplement parce que cela correspond au cycle naturel des arbres fruitiers, notamment. Mais cette date de « 1 an » est en réalité toute relative.

Et puis le bocal, c’est écologique et économique. « Cette forme de conservation ne nécessite aucune énergie (comparé aux surgelés par exemple), ni additifs, ni conservateurs. C’est « antigaspi » et respectueux de l’aliment, de l’environnement »… et de la beauté de nos placards. Par rapport aux conserves du commerce, les « boîtes », dans notre bocal en verre aucun revêtement intérieur sujet à controverses, la transparence parfaite du verre permet en outre

de voir ce que l’on va manger.

Plus de fibres, moins de gras, de sel et de sucre

C’est vrai, faire ses conserves est un jeu d’enfant et ses confitures, un vrai plaisir à partager avec ses enfants, ses amis… surtout quand ils repartent chez eux avec un pot. En somme le « fait-maison » n’a que des avantages, et notamment sur un plan nutritionnel : tout simplement, on sait ce qu’on met dans le bocal. C’est-à-dire, le plus souvent, des fruits – ces derniers ont tendance à arriver en grande quantité à certaines périodes de l’année, notamment en été, tandis qu’ils se font rares à la mauvaise saison. Mais aussi des légumes –un coulis de tomate tout simple, c’est comme ceux qu’on achète dans le commerce mais 1) en meilleur, 2) en moins cher, 3) en « zéro additif garanti » !

Si vous voulez de bonnes conserves, mettez de bonnes choses de dans !

Immense avantage de la conserve maison : elle nous rend exactement ce qu’on lui a donné « Vous savez précisément la quantité de gras, de sel, de sucre que vous avez mis dans votre préparation. A vous d’y faire entrer plus de fruits, de légumes, de fibres, de céréales complètes, et moins de gras, de sel, de sucre », résume Patricia Boulos, nutritionniste. Le résultat est plutôt meilleur que lorsque vous congelez vous-même vos aliments ; « dans le congélateur, petit à petit, ils deviennent plus mous, caoutchouteux, moins bons, car l’eau s’évapore doucement (phénomène de dessication/cristaux d’eau) ». En revanche « pour préserver les vitamines, pensez à entreposer vos bocaux à l’abri de la lumière » rappelle Patricia Boulos. Bien sûr, pour une conservation parfaite de vos aliments, n’oubliez jamais de stériliser vos bocaux, juste avant de les remplir. Soit à la cocotte minute, soit dans un faitout, ou même au four (eau dans la lèche-frites).

Cet ensemble de qualités explique sans doute que Le Parfait vende aujourd’hui 25 millions de bocaux par an, « soit 2 fois plus qu’il y a 10 ans. Dommage que les autres marques de bocaux genre Triumph, Le pratique, Le Meilleur aient disparu… Seul Le Parfait subsiste, avec sa célèbre rondelle de joint orange ! Détail amusant : si le bocal en verre est typiquement français, les Japonais raffolent des bocaux de grande taille (jusqu’à 8 litres), particulièrement si une étiquette munie d’une tour Eiffel est collée dessus… « , conclut Christian Pradel.

Et si vous hésitez encore à faire vos conserves, voici 2 derniers arguments pour vous convaincre : 1/ vous pouvez acheter de grandes quantité de fruits ou de légumes en promo, en fin de marché par exemple : belles économies en vue ! 2/ bocal ou surgelés, votre coeur balance ?… demandez-vous si vous préférez offrir à votre meilleure amie un joli bocal en verre rempli de petits pois ou… un sac de petits pois surgelés.

Une réponse à Plein de bonnes raisons de faire ses conserves soi-même !

  1. Nada journaliste 22 août 2013 à 12 h 23 min #

    Bonjour,
    Je suis journaliste pour l’émission 100% Mag sur M6 et je réalise actuellement un reportage sur le thème de la cuisine des bocaux. Je recherche une personne passionnée qui aurait son propre potager et confectionnerait elle-même ses bocaux (fruits et légumes) afin de les conserver pour l’hiver. Je vous remercie, n’hésitez pas à me contacter afin que nous en parlions.
    Nada BRACCO
    01.82.28.31.15
    nada@soda-presse.fr

Laisser un commentaire