menu top

Poulet façon Ottolenghi

Depuis le temps que j’entendais parler du fameux « poulet Jérusalem », ou « poulet au fenouil et aux clémentines » de Yotam Ottolenghi, il fallait que j’essaye ! Voici ma recette (légèrement adaptée en fonction du contenu de mes placards et de mes envies. Par exemple, j’ai remplacé le sucre roux par du sirop d’agave, le jus d’orange par du jus de clémentine, remplacé l’Arak par du Ricard…)

 2015-06-10 21.02.03

Pour 4 personnes

  • 10 cl de Ricard
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • Le jus d’1 clémentine
  • Le jus d’1 citron
  • 2 c. à s. de moutarde à l’ancienne
  • 3 c. à s. de sirop d’agave
  • 2 bulbes de fenouil (500 g)
  • 1 poulet coupé en morceaux
  • 4 clémentines bio non épluchées (400g) coupées en tranches de 0,5cm d’épaisseur
  • 1 c. à c. de thym
  • 1 c. à c. de graines de fenouil
  • Sel, poivre

Emulsionnez le Ricard avec l’huile, les jus d’orange et de citron, la moutarde, le sirop d’agave, le thym, le fenouil, du sel et du poivre dans un grand saladier.

Ajoutez les bulbes de fenouil coupés en quartiers dans la hauteur ainsi que les morceaux de poulet, les clémentines brossées sous l’eau et coupées en tranches de 5 mm d’épaisseur, et mélangez pour enrober le tout. Laissez mariner toute la nuit.

Préchauffez le four th. 7 (210°C). Installez la préparation sur la lèchefrite recouverte de papier sulfurisé, les morceaux de poulet côté peau vers le haut. Faites cuire 1h15 en arrosant très régulièrement et en retournant les morceaux de fenouil de façon à ce qu’ils confisent, et que le poulet soit doré.

 J’ai servi le tout avec un boulgour qui s’est imprégné du jus de cuisson du poulet… Parfait ! A noter : les restes de poulet, servis froids, sont super parfumés aussi !

, ,

Les commentaires sont fermés.