menu top

"Pour avoir de bons oeufs, il faut… une bonne poule !"

Catherine Dupin.

Catherine Dupin.

 

Nous avons invité aujourd’hui Catherine Dupin* à nous parler des oeufs à sa façon. Et côté oeuf, elle en connaît un rayon… Les plus gourmands peuvent filer directement en bas du billet aux recettes d’oeuf cocotte et de lait de poule. Les esprits curieux et avides de conseils d’expert restent avec nous.

« Pour avoir de bons oeufs, il faut… une bonne poule. Cela paraît évident mais en même temps, quand on pense que 95% des oeufs que nous consommons viennent d’élevage de batteries, finalement, on se dit que ce n’est donc pas évident pour… 95% d’entre nous.

IMGP8922

Donc, reprenons :

Premièrement : savoir choisir sa poule

Vous pouvez faire votre BA en récupérant une poule de batterie. Assurez-vous qu’elle ne soit pas « à la retraite », si vous comptez manger ses œufs : passé 3 ans, certaines espèces n’en donnent plus. Forcément, cette rescapée de l’élevage intensif ne sera pas au mieux de sa forme, mais avec des soins et de l’attention, elle reprendra vite du poil de la bête. Si vous achetez votre future pensionnaire, inspectez-la jusqu’au bout des ongles.

  • La bête doit être vive, en tout cas pas éteinte ni abattue.
  • L’œil est vif et ne coule pas.
  • Le plumage est abondant.
  • La crête et les barbillons (barbichettes) sont d’un rouge vif.
  • Le bec se referme bien (certains éleveurs en coupent une partie pour éviter que les poules ne se blessent entre elles ; mal faite, cette modification peut gêner la poule pour s’alimenter).
  • Le dessous des ailes est « propre », c’est-à-dire sans puces ni poux.
  • Le sternum n’est pas décharné et pointu ; au contraire, il est charnu.
  • Le croupion ne montre aucun signe de diarrhée ni de parasites.

IMGP8923

Deuxièmement : savoir rendre sa poule heureuse

  • Un petit parc sablonneux où elle pourra se « poudrer » : c’est comme ça que Poulette se débarrasse des parasites qui la guettent, en faisant une « toilette » dans le sable
  • De l’eau fraîche tous les jours
  • Une bonne nourriture enrichie d’épluchures de légumes
  • Un perchoir pour la sieste
  • Et un nid douillet pour pondre

IMGP8920

Troisièmement : savoir se régaler grâce à sa poule

Voici deux recettes de cuisine qui mettent l’œuf à l’honneur : la première est régressive, elle rappelle ces moments doudous qui réparent à tout âge…

Lait de poule

Ingrédients pour 1 personne : 1 bol de lait, 1 jaune d’œuf, 1 cuillère à soupe de miel, ½ gousse de vanille.

Préparation :

  • Battez le jaune d’œuf et le miel dans un bol.
  • Fendez la demi-gousse de vanille, récupérez les grains à l’aide d’un petit couteau rond. Faites bouillir le lait avec la demi-gousse de vanille fendue dans sa longueur.
  • Ôtez la gousse de vanille et versez lentement le lait dans le bol, en remuant rapidement. Buvez aussitôt.

IMGP8929

Œufs cocotte

Ingrédients pour 4 personnes : 4 œufs extra-frais, 4 cuillères à soupe de crème fraîche, beurre pour les ramequins, sel, poivre, épices au choix, ciboulette.

Préparation :

  • Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).
  • Beurrez les ramequins, salez et poivrez. Ajoutez les épices choisies (noix de muscade, curcuma, cumin, curry…).
  • Déposez 1 cuillère à soupe de crème fraîche dans chaque ramequin puis un œuf cru entier en prenant soin de ne pas crever le jaune.
  • Préparez un bain-marie et installez-y les ramequins. Glissez le plat au four pour 10 minutes environ. Les œufs sont cuits quand le blanc est presque coagulé, le jaune doit rester liquide.
  • Parsemez de ciboulette ciselée. »

Les bonnes recettes pour savourer des œufs frais et vivre heureux avec ses poules sont dans le livre de Catherine Dupin : Élever des poules c’est malin, un petit guide pratique archi-malin. Elle anime le blog Elever des poules c’est malin.

IMGP8924

Une poule à la maison, c’est adorable et très calme (enfin, pas toutes…) !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire