menu top

Un petit dej au Café de Flore

Photo 05-07-13 09 06 38

Certains lieux de légende me sortent du lit le matin. Ils sont très rares. Mais pour eux, je peux traverser Paris, à jeun donc, pour y prendre tranquillement mon petit déjeuner, tel un germanopratin pure souche. Le Café de Flore en fait partie. Dans le triangle d’or Brasserie Lipp/Café de Flore/Les Deux Magots, je crois que le Flore est mon chouchou. Peut-être pour le Prix de Flore, plutôt étonnant par rapport aux habituels prix littéraires lénifiants et « entre soi ». Ou pour la gentillesse, la politesse et l’humour des serveurs. Ou alors en raison des espaces verts touffus qui ornent ses fenêtres. Ou bien j’aime y croiser des auteurs, des éditeurs ou des directeurs de collection en pleine relecture/correction de manuscrits, un stylo rouge à la main (oui, oui, ça se passe toujours comme ça !). Ou pour le décor un tantinet suranné mais justement, totalement parfait, aux antipodes des cafés branchouilles sans âme.

Au Flore, on peut choisir son thé (il y a même du thé fumé, fait plutôt rare, et le serveur sait aussi exactement de quel thé vert il parle), et le chocolat vaut à lui seul le déplacement. Ni épais comme chez Angelina, ni roboratif comme chez Ladurée, c’est le chocolat du Flore, tout simplement. Les viennoiseries sont irréprochables, le pain aussi, le jus d’orange est archi frais et archi pulpeux. Un pur petit dej ! Quant aux prix, ils sont « normaux » pour le quartier… sauf qu’ici, c’est bon, et ça, ça change tout !

Café de Flore, 172 bd Saint Germain, Paris 6è.

IMGP8373 IMGP8375 IMGP8376 IMGP8377 IMGP8378 IMGP8379 Photo 05-07-13 09 06 21 Photo 05-07-13 09 06 27 Photo 05-07-13 09 06 45 Photo 05-07-13 09 06 51 Photo 05-07-13 09 06 56 Photo 05-07-13 09 51 19 Photo 05-07-13 09 51 36 Photo 05-07-13 09 52 41 Photo 05-07-13 09 52 13 Photo 05-07-13 09 13 48

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire