menu top

Un petit reste de bûche, ça ne se refuse pas…

Un dessert festif doublement Picard, même en cette journée normale... car chaque jour est une fête !

Un dessert festif doublement Picard, même en cette journée normale… car chaque jour est une fête 

… surtout quand elle est glacée (donc très peu grasse) et à la verveine, ça fait digérer ;). Et comme un peu de consistant ne nuit pas en ces jours de fraîcheur, un cookie pour faire glisser le tout, ça se laisse faire. Je ne dis pas ça pour vous raconter ma vie, mais pour vous rappeler qu’après les fêtes, Picard solde. Eh oui ! Des super prix sur tout ce qui ressemble de près ou de loin

<>

à « Noël », bûches comprises. Et celle-ci, à la fraise/verveine/citron confit, je trouve qu’elle peut faire un excellent gâteau glacé à partager un peu plus tard dans l’année. A votre place, je n’hésiterai pas. D’ailleurs, je n’ai pas hésité !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire