menu top

Visite du potager de Bagatelle

Le week-end dernier, c’était la fête des jardins parisiens. J’en ai profité pour faire la visite guidée du Parc de Bagatelle. Bruno, jardinier expert des lieux, connaît chaque centimètre du parc, chaque plante, chaque usage. C’est impressionnant ! Le potager est vraiment magnifique et immense, comme le reste du parc d’ailleurs. A cette époque de l’année, j’ai surtout remarqué les courges, les coings, les poires, les carottes colorées… Mais sans Bruno, je serais passée à côté de certaines curiosités comme les poires de terre ou l’oca du Pérou. Et s’il vous reste un moment, profitez-en pour faire la superbe exposition Savez-vous planter les choux actuellement proposée dans le parc.

La poire de terre fut plantée, à l’époque, pour remplacer la pomme de terre que l’on croyait promise à disparaître à cause de la maladie provoquée par le mildiou. La poire de terre est cependant plus juteuse, mais moins goûteuse que la pomme de terre. On la trouvait un peu au 19ème siècle sur les marchés, puis plus du tout. Car entre temps, notre chère pomme de terre était revenue, plus en forme que jamais !

L’oca du Pérou aussi appelée « petite oseille » est comestible, à condition de la cuire dans deux eaux pour tempérer son apport en acide oxalique.

Incroyable cette haute touffe douce, à hauteur d’homme. Ce sont des asperges ! Enfin, pour de bonnes asperges tièdes à la vinaigrette, ce n’est pas vraiment la saison : vous repasserez le printemps prochain.

Les bettes (ou blettes). Qui me donnent instantanément envie d’un bon gratin, évidemment. Pour moi, l’un des meilleurs plats de légumes au monde, surtout en automne/hiver.

Des lianes à kiwis. Bon, ce n’est pas l’époque des kiwis, d’accord, mais saviez-vous que l’on cultivait ce fruit en France et, surtout, qu’il poussait non pas sur un arbre fruitier mais sur des lianes ? Jadis, les kiwis s’appelaient des groseilles de Chine.

Une oseille aussi décorative que comestible. Bruno en profite pour rappeler que l’idéal pour éviter les cochenilles, c’est de pulvériser de l’huile de colza sur les plantes. Une toute petite quantité ! Elle asphyxie les bestioles. Pas besoin de <> traitements chimiques pour se débarrasser de ces nuisibles !

Un très beau pied de réglisse. Cette plante, originaire de Sicile, régale petits et grands. Pour les bonbons, les boissons, ou simplement « à mâcher » (bâtons de réglisse vendus en pharmacie ou en herboristerie), on utilise ses racines, pas sa tige.

Joli bébé poire !

Les carottes de couleur orangée, telles qu’on les consomme couramment aujourd’hui, sont une « invention » plutôt récente. Avant, elles étaient tout sauf orange.

Les stars du moment : potiron et compagnie.

Une cargaison de gelée de coing en perspective !

Les commentaires sont fermés.